Des outils pour concevoir et évaluer des innovations agronomiques

Aujourd’hui, le développement d’innovations dans l’agriculture passe par l’utilisation de nouveaux outils facilitant la construction et le partage des connaissances. L’UMR Innovation étudie comment des modèles de culture, des plateformes d’innovation, des outils de simulation ou des méthodes d’évaluation peuvent être utilisés par les différents acteurs d’un processus d’innovation.

En amont de l’innovation, les chercheurs utilisent et comparent différents modèles agronomiques pour tester plusieurs options techniques dans un système de culture et leurs effets, sur le rendement par exemple. L’application web MOBEDIS, libre d’accès, proposée par Laure Hossard et ses collègues, facilite les comparaisons et l’utilisation des modèles de culture par les chercheurs  et plus largement les acteurs de l’innovation.

Les outils de simulation sont aussi utilisés directement avec des agriculteurs ou des techniciens agricoles  pour concevoir et tester des systèmes de culture qui répondent aux enjeux du développement durable. C’est le cas pour réduire l’usage des pesticides dans les exploitations fruitières et explorer leur évolution possible vers l’agriculture biologique, comme l’analysent Solène Pissonnier et Pierre-Yves Le Gall pour la production de pommes en France.

Pour mieux orienter les programmes de recherche et développement, et faciliter les projets d’innovation, des dispositifs et outils participatifs sont mis en avant au Nord comme au Sud. Des plateformes d’innovation visent ainsi à organiser ces échanges en valorisant les connaissances des agriculteurs, notamment en Afrique où des chercheurs de l’UMR accompagnent le développement de l’agriculture de conservation.

Enfin, c’est l’évaluation même des impacts d’une recherche ou d’une innovation qui appelle à la construction de nouveaux outils. Au Cirad la méthode ImpresS a été développé par des chercheurs de l’UMR Innovation. Elle fait l’objet de guides pratiques (voir faits marquants dans cette lettre), mais donne aussi lieu à des publications scientifiques qui participent au renouvellement des approches sur l’analyse ex-post et ex ante des  projets de recherche et d’innovation.

  • Dabire D., Andrieu N., Djamen P., Coulibaly K., Posthumus H., Diallo A., Karambiri M., Douzet J.-M., Triomphe B. (2017). Operationalizing an innovation platform approach for community-based participatory research on conservation agriculture in Burkina Faso. Experimental Agriculture, 53 (3) : 460-479. DOI : http://dx.doi.org/10.1017/S0014479716000636
  • Hossard L., Bregaglio S. , Philibert A., Ruget F., Resmond R., Cappelli G., Delmotte S. (2017).  A web application to facilitate crop model comparison in ensemble studies. Environmental Modelling and Software, 97 : 259-270. DOI : http://dx.doi.org/10.1016/j.envsoft.2017.08.008
  • Pissonnier S., Lavigne C., Le Gal P.-Y. (2017).  A simulation tool to support the design of crop management strategies in fruit tree farms. Application to the reduction of pesticide use. Computers and Electronics in Agriculture, 142 : 260-272. DOI : http://dx.doi.org/10.1016/j.compag.2017.09.002
  • Temple L., Barret D., Blundo Canto G., Dabat M.H., Devaux-SpatarakisA., Faure G., Hainzelin E., Mathé S., Toillier A., Triomphe B. (2018). Assessing Impacts of Agricultural Research for Development : a systemic model focusing on outcomes. Research Evaluation, 27(2) : 157-170. DOI : https://doi.org/10.1093/reseval/rvy005

Publiée : 04/05/2018

Cookies de suivi acceptés