Accompagner l’innovation dans les agricultures familiales du sud

En Afrique, en Amérique Latine, dans les Caraïbes, l’agriculture familiale reste majoritaire et doit innover pour faire face aux enjeux de sécurité alimentaire, de lutte contre la pauvreté ou de préservation de l’environnement. Les chercheurs de l’UMR Innovation analysent et accompagnent des initiatives qui visent à renforcer les capacités de l’agriculture familiale à innover à travers des démarches participatives.

Dans les pays du Sud, les agricultures familiales innovent dans une diversité de domaines avec moins de capital, des accès difficiles aux technologies, aux services ou aux infrastructures de commercialisation, et en faisant face à des risques climatiques et économiques importants. Les exemples étudiés par l’UMR concernent notamment la diffusion de nouvelles semences en Haïti, le développement de l’agriculture de conservation à Madagascar, l’ouverture de nouveaux systèmes de commercialisation au Sénégal, la production de coton ou de biofuel au Burkina Faso, l’agriculture urbaine en Afrique, de nouvelles machines agricoles en Argentine…

Les travaux de l’UMR Innovation étudient surtout la manière d’accompagner ces processus d’innovation dans une transition agroécologique : organisation de plateformes, meilleure prise en compte de la diversité des exploitations, renforcement des capacités, réorganisation du conseil agricole, appui aux politiques publiques... Pour cela nos analyses mobilisent notamment la notion de "système d’innovation agricole" qui prend en compte les acteurs, réseaux, institutions et connaissances, qui peuvent favoriser des innovations. D’autres travaux privilégient l’analyse d’un processus d’innovation vu comme un « réseau socio-technique », ou abordent l’innovation par une approche territoriale.

L’innovation dans les agricultures familiales du Sud est aussi étudiée au regard de différentes trajectoires possibles et dans leurs relations avec l’agriculture de firme. La confrontation entre ces deux formes d’agriculture est particulièrement exacerbée en Argentine où des scientifiques et ingénieurs cherchent à adapter les technologies de l’agrobusiness aux petites exploitations familiales. Ces tentatives de transférer des technologies d’un monde agricole à l’autre rencontrent des difficultés liées à la méconnaissance des demandes, des pratiques et des logiques paysannes.

Livres

  • Toillier A. (2018). Évaluer et renforcer les capacités d’adaptation des agriculteurs familiaux: Les populations forestières de l’Est malgache face aux mesures de conservatio. Quæ, NSS, 136 p. Voir le site de l'éditeur
  • Temple L., Compaore Sawadogo EMF. (2018). Innovation Processes in Agro-Ecological Transitions in the Developing Countries., Collection ISTE (Innovation in Engineering and Technology), 110 p. Voir le site de l'éditeur

Articles

  • Faure G., Toillier A., Moumouni I. (2018). How to scale Management Advice for Family Farms in Africa. Canadian Journal of Development Studies / Revue canadienne d'études du développement, online first. DOI : https://doi.org/10.1080/02255189.2018.1447912.
  • Goulet F., Giordano G. (2017). Searching for family farming in Argentina: chronicles of a technological innovation between two world. Review of Agriculture, Food and Environemental Studies, 98-(4) : 233-253. DOI : https://doi.org/10.1007/s41130-017-0058-1
  • Robineau O., Dugue P. (2018).  A socio-geographical approach to the diversity of urban agriculture in a West African city. Landscape and Urban Planning, 170 : 48-58. DOI :  https://doi.org/10.1016/j.landurbplan.2017.09.010

Publiée : 04/05/2018

Cookies de suivi acceptés