Projet d’appui à la mise en place des indications géographiques dans des Etats africains

L’Afrique de l’Ouest et du Centre possède de nombreux produits d’origine appréciés. Comment les reconnaitre, les protéger et les promouvoir ? C’est l’objectif du projet PAMPIG 2 conduit par l’organisation régionale OAPI - Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle.

Date de début de projet

23/10/2017

Date de fin du projet

22/10/2021

Objectifs

Pour les 17 États membres de l’OAPI en Afrique de l’Ouest et du Centre, la reconnaissance de produits locaux originaux, réputés et ancrés aux territoires est un enjeu important, à la fois pour la reconnaissance et la protection de leur patrimoine et en tant qu’outil de développement économique.

L’indication géographique peut, en effet, permettre aux produits ayant une qualité ou une réputation spécifique d’affirmer leur identité, de structurer une organisation économique et de développer leur valeur ajoutée. Les filières concernées étant souvent le fait de petits producteurs, cet enjeu est réel en termes de réduction de la pauvreté.

Poivre de Penja et miel d’Oku au Cameroun ; café de Ziama-Macenta en Guinée : les trois premières IG en Afrique sub-saharienne ont été enregistrées grâce à la première phase du projet PAMPIG, clôturée en 2014.

La deuxième phase du projet PAMPIG vise à consolider les acquis des trois indications géographiques pilotes et à appuyer au moins six nouvelles filières IG ; tout en renforçant les capacités techniques et d’accompagnement tant à l'échelon national qu’au plan de l’organisation régionale.

Localisation

17 pays membres de l’OAPI en Afrique de l’Ouest et du Centre, et plus particulièrement quatre pays-pilotes, parmi lesquels le Cameroun, la Guinée et la Cote d’Ivoire.

Partenaires

Cookies de suivi acceptés